Galettes Carotte/Avoine

  
   
 

Ce soir c’est sur la recette de Chlotilde de Chocolate and Zucchini que je me suis basée. 

Cela fait bien dix ans que je connais le blog de Chlotilde bien que j’ai testé peu de ses recettes. 

Celle-ci est un régal ! 

Pour 4 galettes de 85g, il vous faudra : 

  • 100 g de carottes râpées fraîches (2 carottes environ)
  • 100 g de flocons d’avoine 
  • 1 petit oignon finement émincé 
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cc cumin en poudre 
  • 2 cuillères à soupe de graines de lin moulue (nécessité d’avoir un moulin à café ou autre pour les moudre. Il semble que non moulues, les graines de lin ne soient pas très digestes).
  • 1,5 CS parmesan râpé (en remplacement de la levure maltée)
  • 120 ml eau
  • Huile d’olive
  • Herbes (cerfeuil, coriandre)

Préparation :

Mélanger dans un saladier les carottes, céréales, oignon, épices, graines de lin et parmesan.

Ajouter ensuite l’eau, mélanger et laisser reposer au moins 1 heure. Si plus, réfrigérer. 

Une heure plus tard, humidifier vos mains et former des galettes de 85g.

Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile. Y faire revenir quelques minutes de chaque côté les galettes.

Saupoudrer d’herbes (ou pas). 

À servir avec une salade, un poisson ou une viande. 

Galettes de carottes et panais végétaliennes

  
Souvent la question en rentrant du travail c’est « que va t on bien pouvoir manger ce soir ? ». Oui, comme beaucoup de monde ;). Ici nous avons donc Loupiot 21 mois, moi sa maman et 2-3 fois par semaine son papa.

Les soirs en tête à tête avec mon petit bonhomme, j’essaie de faire un plat unique. Lui doit manger légumes et féculents, et ça me va bien n’étant pas une grand consommatrice de viande.

Seulement si Loupiot se satisfait assez facilement de purées (carottes, brocolis, panais, épinards, patate douce…) moi pas.

Il nous faut donc un plat pour adulte que bébé peut/veux manger.

Son 20ème mois a été le passage de bébé glouton (qui mange tout ce qui se mange) à bébé « difficile » dont le mot favori est NON :)

J’avais envie de galettes de légumes, j’avais du panais et des carottes, et je suis tombée sur le site www.tastinggoodnaturally.com. Je me suis laissée tenter et ai divisé la recette par 2. 

Pour réaliser ces galettes (4 à 6), vous aurez besoin de :

  • 1 carotte
  • 1 panais
  • 1/2 oignon
  • QS persil haché
  • 1 CS jus de citron
  • 1 CS grain de lin moulues (je n’en avais pas, elles apportent le liant d’après ce que j’ai pu lire. À tester la prochaine fois)
  • 4 CS d’eau 
  • 75 g flocons d’avoine
  • 1/2 cc poudre de Colombo
  • 100 ml eau
  • Entre 3 et 5 CS farine (4 pour moi)
  • QS huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation :

Peler et laver les légumes. Émincer finement l’oignon.

Râper ou couper finement les carottes et le panais.

Hacher le persil.

Moudre les graines de lin, les mélanger à 4CS à soupe d’eau.

Dans une poêle, faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide. (Dans un fond d’huile d’olive pour moi, d’eau pour l’auteur de la recette).

Dans un saladier réunir les flocons d’avoine, les carottes, le panais, le persil, le Colombo, l’oignon et la farine. Bien mélanger, assaisonner. Ajouter alors l’eau et le jus de citron. De nouveau, bien mélanger. La pâte doit être assez compacte. 

Dans une poêle, faire chauffer un fond d’huile d’olive. Formez vos galettes. 

Les faire revenir quelques minutes de chaque côté dans la poêle chaude. 

Les servir seules, accompagnées d’une salade, d’un poisson, viande même, bref comme vous voulez. 

Loupiot et moi avons aimé, cependant je remplacerai certainement la poudre de colombo par une épice plus goûteuse.

D’autres recettes de galettes de légumes à venir… 

 Nous retournerons sur www.tastinggoodnaturally.com pour d’autres recettes végétaliennes et bio. 

Pain d’épices selon Christophe Michalak

  

C’est sur le site d’Anne de Papilles et Pupilles que j’ai trouvé cette recette. J’y ai apporté de petites modifications du fait que j’évite au possible les sucres raffinés et souhaitais y apporter des fibres en remplaçant une partie de la farine blanche.

Pour la recette originale, c’est par .

Pour réaliser ce délicieux pain d’épices il vous faudra :

  • 150 g d’eau
  • 60 g de sucre complet muscovado
  • 150 g miel de forêt
  • 3 g de mélange 4 épices
  • 1 zeste de citron jaune non traité
  • 2 zestes de citron vert non traité
  • 1 zeste d’orange non traitée
  • 4 g d’anis étoilé ou badiane
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • 75 g farine T55 + 75 g farine de seigle T130
  • 5 g de levure chimique
  • 95 g de beurre

Pour la préparation

dans une casserole réunir l’eau, le sucre, le sel, le miel et porter à ébullition. Ajouter ensuite la badiane, le mélange 4 épices, les zestes puis le beurre. Une fois le beurre fondu, couvrir la casserole et laisser infuser vingt minutes hors du feu puis filtrer.

Tamiser la farine, la levure et le bicarbonate de soude dans un saladier. Y ajouter progressivement la préparation à base de miel. Remuer au fouet pour obtenir une pâte homogène.

Garnir au 3/4 un moule à cake et enfourner à 180°C 45 minutes environ. Vérifier la cuisson en plantant dans le « pain » la pointe d’un couteau. Elle doit en ressortir propre.

Une fois cuite, laisser refroidir le « pain » une dizaine de minutes avant de le démouler.

Un délice ! Ultra moelleux et goûteux !

  

Nuggets de poulet façon Jamie Oliver

Loupiot et moi mangeons peu de viande et quand on en mange c’est de la bonne viande (animaux élevés dans de bonnes conditions). Donc le poulet, élevé en pein air, bio si possible, d’ailleurs je découvre aujourd’hui un site sur lequel je vais pouvoir m’approvisionner en produits bio du Languedoc Roussillon :)))

Ces nuggets sont vraiment très très simples à préparer.

Il vous faudra : (pour environ 16 nuggets)

– 2 blancs de poulets

– 2 œufs

– chapelure ou 6 crackers (pour Jamie)

– un peu de beurre

– persil frais haché

– farine

Préparation
:

La première étape consiste à préparer le poulet, en ce qui me concerne, il s’agit de retirer nerfs, parties blanches… Une fois ça fait, découper à la taille souhaitée les morceaux de poulet.

La seconde à préparer la chapelure en mettant chapelure, persil et beurre dans un robot mixeur.

Ensuite, dans un bol casser et fouetter un peu les œufs.

Dans une assiette/bol/assiette creuse, mettre de la farine et dans une autre la chapelure.

Et ensuite y a plus qu’à … prendre un morceau de poulet, le tremper dans l’œuf battu, puis dans la farine, de nouveau dans l’œuf et ensuite dans la chapelure. Répéter l’opération avec les autres morceaux.

Pour la cuisson, soit à la friteuse, soit au four (mon choix).

Une fois les morceaux de poulet panés sur plaque, les enfourner dans un four préchauffé à 230°C pendant environ 10 minutes, soit jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Déguster ou les mettre à congeler.

Si congelés, les sortir au fur et à mesure de votre consommation, directement sur plaque puis passage au four à 180° C pendant 10-15 minutes sans decongélation préalable.

Pain complet

20131202-212951.jpg
Mon chéri se nourrit de pain complet le matin. D’un point de vente à l’autre les pains sont très différents tant au niveau du goût, du poids que du prix.
Nous aimons tous les deux faire du pain, des pains au lait, de la brioche… et donc testons différentes recettes de pain complet.
Je vous mettrai plus tard celle de la semaine dernière.
Celle de ce soir est tirée du livre « Pains, viennoiseries et tours de main de fond de pétrin » de Laurent Morel.

Pour 2 pains d’environ 600g chacun (lui en fait 3 de 400g donc)

INGRÉDIENTS
– 500 g de farine complète T150 (+50g pour fariner le plan et la plaque de cuisson)
– 12 g de sel
– 15 g de levure
– 375 g d’eau
– 150 g de levain-levure

LE LEVAIN LEVURE
Pour préparer 500g de levain : mélangez 300 g de farine T55, 200 g d’eau à température ambiante et 20 g de levure. Pétrissez les ingrédients 10 minutes. Laissez ensuite le levain fermenter couvert d’un linge pendant au moins 2 heures.

PRÉPARATION DU PAIN
Mélangez la farine et le sel. Délayez la levure dans l’eau (eau à T ambiante). Mélangez tous les ingrédients (farine, sel, levure, eau et levain) et pétrissez 10 minutes.
J’utilise mon robot KitchenAid muni du crochet
Couvrez la pâte d’un linge et laissez lever 1h, la pâte double de volume. La température idéale de la pièce est de 23 degrés, s’il fait plus frais, allongez le temps de pousse, s’il fait plus chaud raccourcissez le .
Divisez la pâte en 2 (ou 3 comme Laurent Morel) et façonnez 2 pains ovales.
Placez les sur une plaque recouverte d’un papier cuisson et farinée. Laissez les lever 1h.
Incisez chaque pain à l’aide d’une lame de rasoir et cuisez-les dans un four préchauffé à 240•C avec buée.
Cuisez-les 30 minutes. À mi-cuisson je baisse la température à 210•C. Laissez-les ensuite refroidir sur grille.

VERDICT
Le résultat me plait, pas de goût de levure (ce que j’appréhende toujours). La mie est assez serrée mais la pâte étant composée à 95% de farine T150 c’est normal). La croute est fine (merci la buée), la texture agréable et le goût est celui du pain complet :))
Reste plus qu’à le trancher et le congeler !

20131202-212939.jpg

Naan bread

20131117-175828.jpg

Ce midi j’ai décidé de faire un dhal de lentilles corail, et pour accompagner celui ci des naan breads, pains indiens.
Les cuire dans un four traditionnel n’est pas l’idéal je pense mais le résultat est satisfaisant, bon goût et bonne texture.

La recette dans sa version originale, en anglais, est là : http://www.bbcgoodfood.com/recipes/12508/naan-bread

INGRÉDIENTS
– 150 ml lait tiède
– 2 Cc sucre en poudre
– 14g levure fraîche (ou 2 cc levure sèche)
– 450 g farine T55
– 1/2 Cc sel
– 1 Cc levure chimique
– 2 CS huile de tournesol
– 150 ml yaourt nature
– 1 gros œuf

PRÉPARATION
Mettez le lait, une cuillère à café et la levure dans un bol. Mélangez et laissez reposer 15-20 minutes jusqu’à ce que le mélange soit « mousseux ».

Tamisez la farine, le sel, le reste du sucre et la levure chimique dans un grand saladier. Ajoutez-y le mélange lait/levure, les œufs, l’huile végétale et le yaourt. Mélangez et former grossièrement une boule.

Travaillez (pétrir) maintenant cette boule sur un plan de travail propre et légèrement fariné jusqu’à ce que la pâte soit homogène et lisse. J’ai du rajouter environ 50g de farine.
Formez une boule.

Huilez légèrement un saladier, y rouler la boule, couvrir d’un film étirable et laisser lever à température ambiante, à l’abri des courants d’air, pendant 1h ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

FAÇONNAGE ET CUISSON

Préchauffez votre four à 200•C, laissez-y la plaque.
Pendant ce temps, rompre la pâte et la diviser en 6 morceaux égaux (140 g chacun pour moi).

20131117-183012.jpg
Prenez un premier morceau, couvrez les autres le temps que vous façonnez celui-là. Étalez le morceau par pression de la main – la pâte étant très souple, inutile d’utiliser un rouleau – en forme de larme.
20131117-183944.jpg
Placez le sur la plaque chaude, enfournez. Lorsque le pain vous semble cuit (au bout de 5-7 minutes environ), montez le dans le four et passez votre four en mode grill. Laissez y le pain jusqu’à ce qu’il soit doré.
Renouvelez l’opération avec les suivants.

OBSERVATIONS
Dans la recette originale vous trouverez un mode de cuisson différent du mien, j’ai fait ce qui me convenait le mieux.
J’utilise un four traditionnel sans chaleur tournante, en mode chauffe en bas et en haut.
Le résultat me convient très bien, bonne consistance, goût agréable (absolument aucun goût de levure!).
Concernant la quantité de levure fraîche, vous trouverez 7g de levure sèche = 20 g de levure fraîche.
Pour mes recettes, j’utilise environ 20-25 g de levure fraîche pour 1kg de farine.

20131117-184633.jpg

Petits pains au lait

20131109-175354.jpg

20131109-175417.jpg
Là je suis en congés, du coup le matin j’ai le temps de prendre un bon petit dej’ composé de tartines, brioche, floraline, riz au lait, petits pains ou autres. Mais lorsque je bosse c’est autre chose. Je prends le p’tit dej’ sur le chemin.
Il se compose alors de petits pains du commerce et de chocolat Milka.

Ça faisait un moment que Chéri me disait « mais on pourrait les faire ! ». Et donc c’est ce que nous avons fait y a 10 jours et de nouveau aujourd’hui.

La recette reste celle du CFA datant de 2007, mais je vous la remets. Recette réalisée au KitchenAid.

Aujourd’hui c’est Chéri qui les a fait sous ma supervision ;))

INGRÉDIENTS
– 500 g de farine (T45 ou T55 ; je préfère la première)
– 55 g de sucre en poudre
– 10 g de sel fin (soit 2 cuillères à café rases)
– 15 g de levure de boulanger fraîche
– 200 g de lait à température ambiante
– 2 œufs à température ambiante également
– 100 g de beurre ramolli coupé en morceaux.

PRÉPARATION
Disposez au fond de la cuve les œufs, le lait et la levure.
Versez ensuite la farine, le sucre et le sel.
Pour être certaine que le sel et le sucre n’entrent pas en contact avec la levure, ce qui la tuerait, je mets d’abord la farine et dessus sucre et sel

FRASER
Frasez en 1ère vitesse 4 minutes maximum (vitesse 2 sur le KA). Le fraisage est l’étape avant le pétrissage pendant laquelle les différents ingrédients vont se mélanger les uns aux autres.

PÉTRIR
Pétrissez jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve du batteur. Cela prend environ 7 minutes en vitesse 3-4.
Incorporez le beurre ramolli en morceaux.
Pétrissez à nouveau jusqu’à ce que la pâte se décolle.

LE POINTAGE
Farinez légèrement un saladier et placez-y la pâte. Filmez au contact de la pâte et laissez lever pendant 30 à 40 minutes à température ambiante, c’est le pointage

BOULER
Rabattez la pâte sur elle même de manière à ce que le gaz carbonique s’échappe.
Détaillez des morceaux de pâte pesant chacun 40 g. Boulez assez serré et placez les boules sur une plaque. Réservez au frigo 30 minutes ou plus.

20131109-175029.jpg

20131109-175145.jpg

FAÇONNAGE
Façonnez les boules en forme de navettes. Dorez au jeune d’œuf puis laissez lever 15 à 20 minutes à 30•C ou plus longtemps à température ambiante (35-40 minutes environ).

20131109-175243.jpg

CUISSON
Dorez à nouveau, entaillez les petits pains sur le dessus. Éventuellement, vous pouvez les saupoudrez de sucre en grains.
Les cuire 15 minutes environ à 180•C – lorsqu’ils sont cuits, ils ont une jolie couleur dorée et si vous tapotez le dessous, ils sonnent « creux ». La température du four dépend de votre four. Si je les cuits à 200•C comme au CFA, alors ils sont trop cuits. À 180•C ils sont tops !

VERDICT
Chéri a fait du très bon travail ! Ils sont bons, moelleux…